Publié le 14/05/2020

La mise en œuvre d'une simulation peut sembler ambitieuse, pourtant avec une paire de ciseaux et un peu de méthode, elle reste très accessible.

La simulation est une méthode ludique qui invite un collectif à s’exprimer en jouant des situations de travail. Elle permet d’outiller les espaces de dialogue autour d’un projet plus ou moins défini en ayant conscience des enjeux et des contraintes.

Tout projet de transformation aura un impact sur la façon dont le travail se déroule au quotidien : changements d’horaires, prise en charge de nouvelles activités mais aussi changements d’espaces, intégration de nouveaux équipements, intégration d’un robot, dématérialisation, … En fait, tout se simule ! Cela permet d’anticiper « à froid » des situations concrètes de travail, en évitant le surcoût important à posteriori (quand on ne peut plus changer les choses si facilement). La simulation permet également aux futurs utilisateurs de se projeter dans des transformations perçues comme abstraites.

Mais comment s’y prendre ?  A chaque type de transformations et de situations de travail, des outils de simulation adaptés existent. Le tout est de respecter certaines étapes de préparation et d’animation. Il faudra ensuite choisir l’outil le plus adapté à la situation et aux moyens de la structure : avatars sur plans, maquette en cartons, simulation en taille réelle, modélisation 3D informatique, simulation sur tablette interactive, … Tout est possible !

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à lire les « 10 questions sur la conduite des projets de transformation ».

 

En lien avec ce sujet